Bienvenue chez CENTURY 21 La Cigogne, Agence immobilière BOIS COLOMBES 92270

Crédit immobilier : attention les banques multiplient les refus en cette rentrée

Publiée le 17/09/2020

Les banques ont doublé leur taux de refus sur les demandes de prêt immobilier, par rapport à l’an dernier. Elles exigent un apport personnel toujours plus conséquent et se montrent parfois subjectives quand elles n’acceptent pas d’octroyer un crédit.

Les  crédits immobiliers sont freinés par l’application des recommandations du Haut conseil de stabilité financière qui demande aux banques de ne pas délivrer de crédit lorsque la mensualité de remboursement dépasse le tiers des revenus nets de l’emprunteur et de limiter la durée du prêt à 25 ans. D’autre part, la crainte d’une récession économique et le secteur d’activité dans lequel exerce l’emprunteur peut également jouer ce qui donne une part de subjectivité au refus du banquier.

Enfin, les banques sont de plus en plus attentives au niveau d’apport personnel… Elles demandent presque toutes systématiquement 10 % d’apport pour financer les frais liés à l’achat ainsi qu’une épargne résiduelle après opération, de 5000 € en moyenne, en cas d’imprévus ou de coup dur. Le dernier observatoire Crédit Logement révèle que les ménages jeunes ou modestes, faiblement dotés en apport personnel pouvaient auparavant emprunter pour réaliser leurs projets immobiliers, mais qu’aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Au final, l’apport d’argent demandé frise aujourd’hui les 20 % de l’opération immobilière …

Il apparait donc comme prudent que les acquéreurs retournent voir leur banque ou courtier pour valider leur plan de financement si celui-ci date de plusieurs mois car les conditions ont changé.

Mais pour les vendeurs, une simulation bancaire d’un acquéreur respectant ces nouvelles conditions est encore plus sécuritaire pour leurs ventes …